Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal

Ce que nous faisons


Le Réseau des liens familiaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (le Mouvement) vient en aide aux personnes qui ont été séparées de leur famille ou qui sont sans nouvelles de proches.
Des tentes abritant les services de recherches
du CICR sont installées dans un camp du
Croissant- rouge jordanien pour que les réfugiés
puissent utiliser les téléphones portables afin
de contacter leur famille.
© Federation/THORKELSSON, Thorkell
Le rétablissement des liens familiaux

Les activités regroupées sous l'appellation de « rétablissement des liens familiaux » (RLF) sont très diverses et visent à prévenir les séparations et les disparitions, à rétablir et maintenir le contact entre des proches séparés, à réunir les familles et à essayer de clarifier le sort des personnes portées disparues.

Le Réseau des liens familiaux intervient quand des personnes ont perdu le contact avec leur famille dans des situations qui sont généralement liées à :

  • un conflit armé ou une autre situation de violence
  • une catastrophe naturelle ou d’origine humaine
  • une migration

Le Réseau se mobilise également dans d'autres situations à l’origine de besoins humanitaires.

Selon le contexte, les activités de rétablissement des liens familiaux peuvent inclure l'une ou l'autre des activités suivantes :

  • la recherche de personnes au nom de leur famille
  • le rétablissement et le maintien du contact
  • l'enregistrement et le suivi des personnes en vue de prévenir leur disparition et pour pouvoir informer leur famille du lieu où elles se trouvent
  • le regroupement et le rapatriement des membres de la famille
  • la collaboration avec les autorités en vue d'élucider le sort des personnes portées disparues
  • la collecte, la gestion et la transmission des informations concernant les personnes décédées.

Pour consulter les informations spécifiques à chaque pays, rendez-vous dans les pages pays du site.

Nos activités

Dans un contexte de conflit armé ou d’autre situation de violence, le CICR dispose en général déjà d'un bureau dans le pays, et si ce n'est pas le cas, il va rapidement s'efforcer d'y établir une délégation. Il va travailler à rétablir dans toute la mesure du possible les liens familiaux, en collaboration avec la Société nationale du pays.

Dans une situation de catastrophe naturelle ou d’origine humaine, ou toute autre situation de besoin, la Société nationale du pays concerné intervient seule ou, au besoin, avec le soutien du CICR.

Quand des familles dispersées se trouvent de part et d’autre d’une frontière, les Sociétés nationales des pays concernés et, très souvent aussi, le CICR collaborent ensemble au rétablissement des liens familiaux.

Ce qui fait la force du Réseau des liens familiaux et le rend unique, c'est sa capacité à travailler avec les collaborateurs et les volontaires présents sur le terrain, partout dans le monde, dans le respect de la culture, de la religion et des règles de la société locale, dans la langue des personnes à aider et au plus près de leurs besoins.

Nous sommes pleinement conscients de la nécessité de protéger les informations personnelles sensibles. Les informations sur la personne qui recherche un de ses proches (le demandeur) ou sur le proche recherché ne sont publiées ou transmises à d'autres organisations ou aux autorités que si :

  • le demandeur y a consenti
  • l'objectif humanitaire visé est clairement établi et si
  • c'est dans l'intérêt supérieur de la personne recherchée.

Si la personne recherchée ne veut pas répondre à une demande de recherche, nous respectons sa décision.

Important : Nous demandons aux personnes qui cherchent à retrouver des proches de contacter la Société nationale ou la délégation du CICR de leur pays de résidence. La Société nationale ou le CICR se chargera ensuite de contacter d'autres membres du Réseau des liens familiaux dans d'autres pays si besoin en est. Cette procédure nous permet d'assurer un suivi personnel de la demande de recherche.

Pour consulter les informations spécifiques à chaque pays, rendez-vous dans les pages pays du site.

Une fillette séparée de sa famille est
prise en photo à Isle (Burundi) pour faciliter
la recherche de ses proches.
© CICR/LAMON, Bertrand
Nos bénéficiaires

Les conditions que doit remplir une demande d’aide pour être acceptée dépendent de la situation particulière de chaque personne, des circonstances de la séparation et de la situation dans le pays, ainsi que de la capacité et des règles de la Société nationale.

En général, la personne recherchée doit être de la famille du demandeur. Mais il peut s'agir de la famille au sens large, ce qui inclut toutes les personnes qui se considèrent mutuellement comme faisant partie de la famille.

Nous examinons chaque cas individuellement et des exceptions à la règle générale peuvent être faites. Les besoins humanitaires particuliers et les vulnérabilités des personnes concernées sont des aspects essentiels dont nous tenons compte quand nous réfléchissons aux actions possibles.

Nous accordons une attention toute particulière aux besoins des personnes vulnérables, notamment :

  • les mineurs séparés de leurs parents ou non accompagnés
  • les personnes âgées vivant seules, celles qui souffrent d'une maladie chronique et celles qui ont besoin d'un soutien du fait de leur handicap
  • les personnes détenues
  • les femmes seules exposées à des violences sexuelles ou autres
  • des étrangers qui n'ont pas de représentation diplomatique dans le pays ou pas de moyen d'y avoir accès
  • d'autres catégories de personnes vulnérables dans le contexte en question.

Pour consulter les informations spécifiques à chaque pays, rendez-vous dans les pages pays du site.


En 2015, le CICR avec les sociétés nationales de la Croix Rouge et du Croissant Rouge a :

  • transmis près de 106 108 messages Croix-Rouge qui ont permis à des proches séparés les uns des autres de se donner des nouvelles
  • pris des dispositions pour que des proches séparés les uns des autres puissent se téléphoner – au total, 479 358 appels téléphoniques ont été passés
  • réuni plus de 968 enfants avec leur famille

Plus de 1 041 893 personnes se sont adressées à des bureaux du CICR à travers le monde pour obtenir des conseils ou bénéficier de services dans les domaines de la protection et du rétablissement des liens familiaux.


Vous recherchez un membre de votre famille?